Défense des droits et des intérêts

L’Association Canadienne des ergothérapeutes (ACE) est au service de la profession depuis 1926. L’ACE est l’organisation professionnelle qui donne une voix à plus de 16 000 ergothérapeutes qui travaillent ou qui étudient au Canada. L’ACE entreprend des initiatives de défense des droits et des intérêts qui mettent notre communauté professionnelle en mesure de mieux servir les Canadiens par l’entremise de son bureau national (à Ottawa) et de ses chapitres provinciaux au Québec et en Colombie-Britannique. Travaillant de près avec des associés et des partenaires fédéraux, provinciaux et internationaux, l’ACE promeut l’ergothérapie et avance le leadership dans l’enceinte de la profession en adressant des priorités et des plans qui sont guidés par les membres.

Consultez les prises de position de l’ACE

Apprenez à connaître les partenaires de l’ACE en matière de défense des droits et des intérêts

Révisez la structure de défense des droits et des intérêts de l’ACE

Focalisation de la défense des droits et des intérêts

L’ACE cherche à améliorer la santé et le bien-être des Canadiens en soutenant ses membres pour qu’ils puissent avoir une carrière gratifiante et épanouissante en ergothérapie qui reconnaît l’étendue de pratique de la profession et fait usage de leurs habiletés uniques, de leur approche holistique centrée sur le client, des interventions fondées sur les données probantes et d’une éthique de travail collaborative. En nouant le dialogue avec des parties prenantes dans le secteur public et privé, l’ACE promeut la profession de l’ergothérapie comme élément essentiel d’un système de santé canadien efficace. La focalisation est sur :

  • Assurance santé étendue : Continuer à tenir des événements et des activités pour établir les fondements pour l’inclusion des services d’ergothérapie dans les régimes privés et publics d’assurance sous l’assurance-maladie complémentaire.
  • Programmes de santé administrés par le gouvernement fédéral : Continuer d’intervenir directement auprès de départements fédéraux pour augmenter le nombre d’ergothérapeutes travaillant dans des programmes et des départements de santé administrés par le gouvernement fédéral tels que les Forces armées canadiennes, le ministère des Anciens Combattants et les Premières Nations.
  • Équipes interprofessionnelles de soins de santé : S’impliquer avec le gouvernement au niveau national (et au niveau provincial au Québec et en Colombie-Britannique) afin d’influencer les lois et les politiques dans les domaines reliés à la santé de la population, au financement des soins de santé et à la transformation du système de santé dans le but de faire inclure et financer plus d’ergothérapeutes sur les équipes interprofessionnelles de soins de santé.
  • La valeur de l’ergothérapie : Générer et répondre aux opportunités pertinentes pour faire face aux problèmes de santé et sociaux (tels que l’usage et le mésusage des opioïdes, les soins de fin de vie de qualité, la conduite sécuritaire chez les personnes âgées, les stratégies de santé mentale, les soins à domicile et les personnes âgées vieillissant chez eux) avec des messages fondés sur les données probantes qui éduquent et promeuvent la valeur de l’ergothérapie auprès de parties prenantes clés.

Messages clés

L’ACE croit que pour avoir des résultats optimaux de soins de santé, il est nécessaire d’inclure un ergothérapeute sur l’équipe de soins de santé. Inclure des ergothérapeutes dans des conversations pertinentes à l’égard de transferts de santé fédéraux et du système de santé générera des solutions plus robustes pour l’allocation des fonds limités alloués aux soins de santé.

  • Les ergothérapeutes enlèvent les obstacles à la vie de tous les jours pour que les gens puissent pleinement profiter de leur vie.
  • L’ergothérapie est un service de soins de santé abordable à impact élevé qui soutient les Canadiens pour qu’ils puissent demeurer en santé, dans leurs domiciles et qu’ils puissent continuer d’être impliqués et actifs dans leur lieu de travail et leur communauté.
  • L’ergothérapie est à la fois centrée sur le client et holistique – servant les besoins des Canadiens sur le plan mental, physique, spirituel et environnemental.
  • Grace à une combinaison unique de formation et d’entraînement d’habiletés pour faire face à tous les groupes d’âge, à travers plusieurs milieux de soins (à courte durée, à domicile, communautaire), les ergothérapeutes fournissent plus de valeur au système de santé canadien par l’entremise d’évaluations préliminaires et d’interventions, de stratégies préventives et de réadaptation.
  • Les interventions ergothérapiques sont des contributions positives à la santé et au bien-être des Canadiens qui sont à la fois abordables et cliniquement efficaces. Ces interventions :

-          accélèrent le rétablissement suite aux maladies ou aux blessures,

-          améliorent la gestion de la maladie ou de l’incapacité par l’entremise de stratégies de soins personnalisés,

-          aident à regagner l’indépendance par l’entremise de réadaptation,

-          réduisent le risque de récurrence de maladie ou le besoin de réadmission à l’hôpital,

-          réduisent le risque d’incapacité par l’entremise de stratégies préventives et

-          réduisent l’absentéisme au travail qui peut être causé par la maladie

Initiatives récentes

Préparer les ergothérapeutes pour le travail avec les forces armées

Les ergothérapeutes fournissent un rôle abordable et à impact élevé dans les régimes de santé administrés par le gouvernement fédéral. Une focalisation actuelle de défense des droits et des intérêts est d’augmenter le nombre d’ergothérapeutes travaillant dans ces départements. En soutien de ceci :

  • L’ACE a préparé un document d’orientation pour mieux préparer les ergothérapeutes pour le travail dans l’enceinte des Forces armées canadiennes (FAC) et du ministère des Anciens Combattants.
  • L’ACE a collaboré avec les FAC et le ministère des Anciens Combattants pour développer ce document d’orientation et, ensemble, ont clairement expliqué les habiletés ergothérapiques requises pour répondre au mandat de ces départements.

Lisez “Message des Forces armées canadiennes” 

Lisez “Message d’Anciens Combattants Canada

Faire face à la crise des opioïdes

En réponse à un appel du ministre fédéral de la Santé, l’ACE s’est jointe à d’autres professionnels de la santé pour aider à faire face à la crise du mésusage des opioïdes au Canada et trouver des façons d’aller de l’avant. À date l’ACE :

  • est devenue membre fondateur de la coalition Safe and Effective Pain Management,
  • a contribué à la Déclaration conjointe sur les mesures visant à remédier à la crise des opioïdes avec une liste hiérarchisée de mesures à prendre que l’ACE promet fournir en tant qu’association et membre de la coalition
  • a proposé trois interventions ergothérapiques non pharmacologiques comme                 alternatives aux opioïdes et
  • a développé deux options de politiques pour le système de santé canadien qui pourraient réduire l’impact de l’utilisation d’opioïdes.

Protégeant le statut exonéré d’impôt des régimes de prestation de santé   

L’ACE a joint des partenaires en soins de santé pour mettre en œuvre la campagne Ma santé sans imposition pour faire du lobbyisme auprès du gouvernement fédéral pour qu’ils n’incluent pas la taxation de prestations de santé et dentaires dans le budget fédéral 2017. Par le mois de février, le premier ministre Trudeau a annoncé que le plan de taxation n’ira pas de l’avant. L’ACE :

  • a aidé à établir la coalition Ma santé sans imposition !
  • a participé à plusieurs réunions de lobbyisme avec des députés influents et
  • a soutenu les communications de campagne et d’action sociale pour générer presque 160 000 lettres à des représentants du gouvernement fédéral leur laissant savoir qu’ils sont opposés au plan de taxation proposé.

Livrer des messages clés à une réception parlementaire

Au cours du mois de l’ergothérapie, un groupe de 30 membres, membres du conseil d’administration et membres du personnel de l’ACE ont tenu un dîner sur la colline du parlement qui a attiré un bon nombre de personnes dont trois députés ; Mark Warawa, Alistair MacGregor et Bruce Stanton. La focalisation était sur notre population vieillissante et les soins aux personnes âgées. Les députés et les sénateurs présents ont appris que les ergothérapeutes :

  • sont un élément abordable et cliniquement efficace d’équipes intégrées de soins de santé qui améliorent les vies des gens et économisent de l’argent
  • ont plusieurs histoires et exemples à partager sur comment leurs interventions sont une bonne utilisation de ressources publiques limitées
  • travaillent dans des maisons familiales, des milieux de soins communautaires, des résidences et des hôpitaux où ils rejoignent des personnes âgées avec des solutions personnalisées prouvées qui :
    • réduisent le nombre et la durée des séjours à l’hôpital
    • réduisent le nombre de chutes requérant des soins médicaux
    • réduisent l’utilisation de médicaments et
    • augmentent la mobilité pour demeurer actif et impliqué

Faire du lobbyisme dans le but de changer les choses

  • L’ACE a été visible et active dans la défense des droits et des intérêts de l’ergothérapie à des réunions et des conférences du secteur public et privé à/au : l’Institut canadien de recherche sur la santé des militaires et des vétérans (ICRSMV), l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), Canada 2020 Healthcare Summit, la Conférence sur les opioïdes, Programme des services de santé non assurés des Premières Nations du Canada, Collège des médecins de famille du Canada (CMFC), l’Association canadienne des compagnies d’assurance de personnes (ACCAP), McMaster Health Forum et bien d’autres choses encore

Ressources de défense des droits et des intérêts

À être partagé :

Avis de droit d'auteur 2016 Association canadienne des ergothérapeutes
powered by in1touch
100-34 Colonnade Road
Ottawa, ON K2E 7J6 Canada