Ergothérapeutes formés à l’étranger

Si vous envisagez de déménager au Canada pour pratiquer l’ergothérapie, l’Association canadienne des ergothérapeutes (ACE) a des renseignements pour vous aider à comprendre le fonctionnement de la profession au Canada ainsi que les exigences pour devenir ergothérapeute agréé dans l’enceinte du système de santé canadien. Les ergothérapeutes formés à l’étranger sont un élément important de la main-d’œuvre du système de santé canadien et nous vous encourageons d’enquêter la profession et le processus d’agrément avant de déménager.

Il y a des démarches à suivre pour devenir ergothérapeute au Canada :

  • Les ergothérapeutes formés à l’étranger doivent satisfaire certaines exigences d’obtention de licences avant d’avoir le droit de pratiquer au Canada. Ces exigences sont établies par les organismes provinciaux de réglementation qui sont responsables de protéger le public dans chacune des dix provinces canadiennes. Les ergothérapeutes pratiquant dans les trois territoires canadiens (le Yukon, les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut) ne sont pas actuellement réglementés comme profession de la santé.

 

  • La première étape pour les ergothérapeutes formés à l’étranger est de faire évaluer leurs titres de compétences avant de pouvoir faire une demande pour être inscrits au tableau des membres de leur organisme provincial et de recevoir une licence pour pratiquer l’ergothérapie. L’Association canadienne des organismes de réglementation en ergothérapie (ACORE) est l’association en charge de la première étape du processus d’agrément. Les ergothérapeutes formés à l’étranger doivent faire une demande pour le Système d’évaluation de l’équivalence substantielle (SEES) de l’ACORE.   Le site web de l'ACORE vous donne tous les détails du processus du SEES.
  • Dans le cadre du processus de Système d’évaluation de l’équivalence substantielle (SEES), l’ACORE accordera l’admissibilité à prendre l’Examen national d’attestation en ergothérapie (ENAE) et demandera à l’ergothérapeute formé à l’étranger de contacter l’organisme de réglementation provinciale de la province dans laquelle il désire pratiquer l’ergothérapie. L’admissibilité doit être accordée par un organisme de réglementation (par écrit) avant de prendre l’ENAE. Organismes de réglementation provinciale
  • Pour avoir de l’aide à se préparer pour l’examen, les étudiants formés à l’étranger peuvent accéder au programme OTepp (disponible exclusivement en anglais) – le programme de préparation à l’examen et à la pratique en ergothérapie au Canada pour les ergothérapeutes formés à l’étranger. Pour plus de renseignements au sujet de l’OTepp.
  • L’Association canadienne des ergothérapeutes (ACE) administre l’ENAE et détient toutes les ressources dont les ergothérapeutes formés à l’étranger auront besoin pour se préparer à l’examen et le réussir. Sauf le Québec, toutes les provinces canadiennes exigent d’avoir réussi l’ENAE.  Examen national d’attestation en ergothérapie

Il y a des renseignements pour vous aider à comprendre le fonctionnement de l’ergothérapie comme profession au Canada :

  • Au Canada, le personnel auxiliaire, ou les assistants de l’ergothérapeute, sont des individus ayant des compétences de travail pour leur permettre de soutenir les ergothérapeutes dans la prestation des services d’ergothérapie. Un résumé des compétences et des exigences pour les assistants de l’ergothérapeute se trouve dans le Profil de la pratique du personnel auxiliaire en egrothérapie (2009).
  • L’ACE soutient le développement de la profession d’ergothérapeute au Canada. Vous pouvez en apprendre plus en visionnant :

Il y a des ressources en ligne pour vous aider à planifier votre déménagement au Canada et pour rechercher des possibilités d’emploi :

Déménager au Canada :

Travailler au Canada :

 

Avis de droit d'auteur 2016 Association canadienne des ergothérapeutes
powered by in1touch
100-34 Colonnade Road
Ottawa, ON K2E 7J6 Canada